NatureVie

Thérapies Quantiques - Biorésonance

‘’Unité En Soi‘’ : Thème Floral ‘’Les Fleurs de la Destinée’’ - Consultations - Formations

Docteur Edward Bach - Élixirs Floraux - Consultants Agréés

Géobiologie - Protections Électromagnétiques

Je suis ton Âme.
Tu ne me connais pas très bien,
et pourtant je suis toujours à tes côtés.

J’assiste à tous les événements de ta vie,
Sans te juger, sans prendre parti ni te commander.
Pourtant, il m’arrive de partager tes malheurs
Et tes moments de bonheur, car je suis très liée à toi.

Je suis heureuse lorsque tu ris de bon coeur,
lorsque tu pleures de joie,
lorsque tu laisses ton regard flotter sur la ligne d’horizon,
lorsque tu te connectes à la Nature,
lorsque tu pries et lorsque tu médites.

Je suis heureuse lorsque tu donnes au mendiant,
lorsque tu aides celui qui est dans le besoin,
lorsque tu rends service à ton prochain.

Je suis heureuse lorsque tu ouvres ton coeur,
lorsque tu aimes avec ferveur et sincérité.

Je suis malheureuse lorsque tu t’éloignes de moi,
lorsque tu ignores les lois de la Vie,
lorsque tu crois pouvoir tout faire par toi-même,
lorsque tu négliges ceux qui t’aiment,
lorsque tu t’isole en pensant fermement
quetu as raison.

Je suis malheureuse lorsque tu ne crois plus en rien,
lorsque tu épouses l’avarice, l’orgueil et la suffisance
en pensant que le monde est fait ainsi et que seule
la réalité compte.

Je suis malheureuse....
Mais je ne le montre pas.
Je suis malheureuse....
Mais j’attends que tu reviennes à moi,
Que tu me demandes conseil,
Que tu pleures sur mon épaule.
À ce moment-là, je sais que je compte pour toi
Et je me sens de nouveau exister.

Oui, je suis ton Âme et je t’aime.
Comme le capitaine du navire,
Je te laisse la barre et je te fais confiance,
Quoi qu’il arrive.
Et comme le capitaine,
Sache que je n’abandonnerai jamais mon navire.

Auteur inconnu




NATUREVIE


58, avenue de Genève 74000 Annecy - France


09.53.60.88.58 & 06.65.39.26.37

 

naturevie.pb@gmail.com


© Astrobach 1995 - © EMBP 2003 - © NatureVie 2004 - © L'Unité En Soi 2008


PERLES DE SAGESSE


Règles pour être(s) humain(s)

Un corps t’a été donné. Tu peux l’aimer ou le détester, mais ce sera le tien pour toute la durée de cette vie.


Tu vas apprendre des leçons. Tu es inscrit(e) dans une école informelle à plein temps appelée "Vie".

Chaque jour tu auras l’occasion d’apprendre des leçons dans cette école

Tu pourras aimer les leçons, ou penser qu’elles sont idiotes

ou sans pertinence. Il n’y a pas de fautes, seulement des leçons.


La croissance est un processus d’essai et erreur : expérimentation.

Les expériences "ratées" font tout autant part du processus que celles qui réussissent.  Une leçon sera répétée jusqu’à ce quelle soit apprise.

Une leçon te sera présentée sous diverses formes, jusqu’à ce que tu l’apprennes.

Quand tu l’auras apprise, tu pourras passer à la leçon suivante. Apprendre des leçons ne finit jamais.


Il n’y a pas de partie de "Vie" qui ne contienne de leçon.

Si tu es en vie, il y a des leçons à apprendre.


"Ailleurs" n’est pas meilleur qu’ "ici". Quand ton "ailleurs" est devenu "ici", tu obtiens à nouveau un autre "ailleurs" qui a son tour te semblera meilleur qu’ "ici".


Les autres sont essentiellement des miroirs de toi-même.

Tu ne peux aimer ou détester quelque chose chez autrui que si ce quelque chose reflète une chose que tu aimes ou que tu détestes en toi.


Ce que tu fais de ta "Vie" dépend de toi. Tu as tous les outils, toutes les ressources dont tu as besoin.

Ce que tu en fais dépend de toi.

Le choix t’appartient.

Tes réponses sont en toi.

Les réponses aux questions de la "Vie" sont en toi.


Tout ce qu’il te faut, c’est regarder, écouter et faire confiance.

A mesure que tu t’ouvres à cette confiance, tu te souviendras de plus en plus de tout ceci.

 

Auteur Anonyme XV éme Siècle






Conte Soufi


Il était une fois un Vieux Sage assis près d’un puits à l’entrée d’un village, tout près de lui un chamelier
abreuvait ses animaux


Un voyageur s’approcha du Vieux Sage et lui dit : 

« Je ne suis jamais venu ici. Comment sont les gens dans ce village ? »

Le Vieux Sage lui répondit par une question :

« Comment étaient les gens dans la ville d’où tu viens ? »

« Égoïstes et méchants, c’est la raison pour laquelle j’étais bien content de partir », dit le jeune homme.

Le vieillard répondit :

« Tu trouveras les mêmes gens ici. »


Un peu plus tard, un autre voyageur lui posa la même question :

« Je viens d’arriver dans la région. Comment sont les gens qui vivent dans ce village ? »

Le vieil homme répondit encore une fois par la même question :

« Dis-moi mon garçon, comment étaient les gens dans le village d’où tu viens ? »

« Ils étaient aimables et accueillants. J’avais de bons amis et j’ai eu du mal à les quitter » répondit le jeune voyageur.

« Tu trouveras ici les mêmes », répondit le vieil homme.


Le chamelier qui avait tout entendu s’approcha du Vieux Sage et, sur un ton désapprobateur, lui demanda :

« Comment peux-tu donner deux réponses différentes à la même question ? »

Le vieil homme répondit :

« Chacun porte en lui sa vision du monde. Celui qui n'a rien trouvé de bon dans son passé ne trouvera rien de bon ici non plus. Celui qui avait des amis loyaux dans l'autre ville trouvera des amis loyaux et fidèles ici car chaque être humain ne peut voir chez les autres uniquement ce qu'il est en son propre cœur. »







Conversation avec Dieu -


Le bonheur c’est se permettre d’accepter simplement ce qui est, plutôt que
de souhaiter, et regretter, ce qui n’est pas.


Ce que vous jugez vous juge. Les choses que vous regardez telles qu’elles sont vraiment, vous regarderont tel que vous êtes vraiment.
Et vous trouverez ainsi votre paix intérieure.


La Vie conspire en votre faveur. Tout ce qui arrive, arrive comme il se doit,
pour que vous ayez l’opportunité de créer l’expérience de qui vous désirez être.


Chaque minute de chaque heure de chaque jour; la vie recommence à nouveau.

Cela signifie que tout peut changer en un instant.


Vous êtes tellement plus merveilleux que ce que vous pensez. Prenez en conscience. Laissez entrer cette idée en vous. Respirez à nouveau.


Vous devez être prêt à tout perdre pour tout gagner.


Il n’y a pas de ‘‘bonne manière`` de faire quoi que ce soit,
il y a seulement votre manière de le faire.


Les événements de cette journée vont vous rapprocher de Dieu.


La Vie n’a rien à voir avec ce que vous faites, et tout à voir avec ce que vous êtes.










La question n’est pas :

Pourquoi sommes nous si rarement les personnes que nous voulons être ?


La question est :

Pourquoi voulons nous si rarement être les personnes que nous sommes vraiment  ?